Fin du procès des inculpés de Villiers-le-Bel

arton2293-22988

Au vu des premières heures du procès, qui a débuté le 21 juin 2010, son caractère éminemment politique ne fait aucun doute. Villiers le Bel est bien devenu le terrain « des exemples à faire en matière de sanctions judiciaires ».

Ce procès est bien celui mené par les autorités pour tenter la justification des politiques ultra sécuritaires menées depuis plus de vingt ans par nos hommes politiques de droite comme de gauche, justifier aussi la répression et la violence d’état, sociale ou policière, toujours croissante menée contre les quartiers populaires.

on a pu Assister une nouvelle fois a cet effort de stigmatisation par une presse servile, ou l’on nous présente à nouveau ces quartiers populaires et leurs habitants comme des viviers des « classes dangereuses » forcément « criminogènes » qui seraient des foyers de la « délinquance des incivilités et de la criminalité ».

Verdict Final :

Adama : 12 ans, Abou : 15 ans, Saw : 9 ans, Lamba : 3 ans et Kante : 3 ans.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *